Type and press Enter.

Des bateaux enterrés sous San Francisco

Si vous aimez les mystères, vous aimerez cet article : il y a un véritable cimetière marin sous San Francisco. Plus particulièrement à l’Embarcadero, des bateaux sont enterrés sous San Francisco. Mais comment sont-ils arrivés là ? Voici la réponse.

Des bateaux enterrés sous San Francisco ** #SanFrancisco

La ruée vers l’or

Lorsque de l’or fut découvert dans la baie de San Francisco, de nombreux colons se sont précipités en bateau. Une fois débarqués, les bateaux étaient abandonné dans la crique de Yerba Buena sans plus de cérémonie.

Oui mais, à l’époque, San Francisco n’était qu’un village minuscule de quelques centaines d’habitants. Et avec tous ces nouveaux arrivants (la population est passée d’un seul coup à 25 000 entre 1847 et 1850), il a fallu construire, agrandir.

San Francisco avant la ruée vers l'or ** #SanFrancisco

Source de l’image

Donc on les a coulé

Il était clair pour la plupart des colons que leur voyage en Californie était sans retour. Si certains ont coulé leurs bateaux dès leur arrivée pour couper toute envie de vouloir repartir, les autres ont été coulé quand il a fallu faire de la place pour agrandir la Baie au 19ème siècle. Mais pas seulement ! Certains ont été coulé pour bénéficier des lois en vigueur à l’époque : on pouvait couler un navire et réclamer la terre située dessous. À une époque où l’immobilier était une denrée rare, cela a donné des idées à beaucoup de gens !

Selon Richard Everett, le conservateur du San Francisco Maritime National Historical Park, les navires n’étaient pas toujours laissés à l’abandon : le baleinier Niantic a été volontairement échoué en 1849 et reconverti en entrepôts, saloon et hôtels. Il a brûlé en 1851. et un hôtel a été construit sur ses vestiges entre Clay et Sansome Streets.

D’autres étaient désossés pour récupérer le métal et le bois. L’Euphémia a même été reconverti en prison.

Bateaux enterrés sous San Francisco ** #SanFrancisco

Source de l’image

Les quais s’avançant toujours plus loin dans la baie, des bâtiments ont été construits autour des navires, sur pilotis. La montée des prix de l’immobilier ont donné l’idée à Joseph L. Folsom de combler de terre tout le tour de son bateau. Une idée vite reprise par d’autres ! Résultat ? Les quais se sont transformés en rues, d’abord sur pilotis avant d’être comblées. Les bateaux ont été piégés.

Avec le temps, ils ont été recouverts. Les incendies (1849, 1850, 1851) et surtout le tremblement de terre de 1906 ont fini de les détruire et de nouveaux bâtiments ont été construits par-dessus.

Comment les a-t-on trouvé ?

Tout simplement en creusant ! Lors d’aménagement, de travaux ou de constructions de nouveaux immeubles, il faut creuser. Et c’est là qu’on a trouvé les premières épaves. Une carte répertoriant ces navires enterrés à été dessinée pour la première fois en 1963 et est mise à jour régulièrement par le San Francisco Maritime National Historical Park.

Vue sur le quartier financier de San Francisco ** #SanFrancisco

Où sont enterrés les bateaux ?

La zone située au pied de Market street était autrefois un plan d’eau et le littoral s’étendait jusqu’à l’endroit où s’élève la Transamerica Pyramid.

Aujourd’hui

Le Rome est un navire que l’on a retrouvé dans les années 1990 lorsqu’un tunnel a été creusé pour prolonger la ligne de tram N-Judah au sud de Market street. Désormais, cette ligne, la T et la K traversent l’avant de la coque du navire que l’on a laissé là.

Si vous allez à San Francisco, que vous marchez dans les rues ou que vous prenez le cable car, rappelez-vous que vous marchez peut-être au-dessus d’une épave de bateau et, pourquoi pas … d’un trésor ?


Epinglez cet article sur Pinterest :

Des bateaux enterrés sous San Francisco ** #SanFrancisco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 comments

  1. Très sympa cette histoire. J’adore les secrets

    1. Oui et celui-ci est surprenant 🙂

  2. très intéressant et vraiment surprenant

    1. Merci beaucoup Raph 🙂

  3. Génial comme histoire !! C’est complètement fou ! On ne devinerait jamais de telles choses ! Je retiens l’idée si un jour je vais à San Francisco je penserais à toi et à ce que tu viens de nous raconter ! Merci !!

    1. Ah c’est gentil, merci ! Et oui, c’est vrai que c’est surprenant 🙂

  4. Passionnante cette histoire de bateaux coulés (volontairement)
    Merci Stephanie.

    1. Bonjour Sabrina, merci beaucoup pour ce commentaire ! J’avoue que l’histoire m’avait surprise, il fallait que j’en parle ici 🙂

  5. Excellente cette histoire 🙂
    Les explorateurs ont toujours des idées malines !

    1. Oui et du coup c’est marrant de s’imaginer comment c’était, à cette époque, sachant que San Francisco était un village minuscule type la Petite maison dans la prairie ahah !