Type and press Enter.

Les cable car de San Francisco

Cable Car dans les rues de San Francisco

Les cable car sont les transports en commun mythiques de San Francisco. Il s’agit de tramways à traction par câble, les derniers au monde à être toujours utilisés. Deux lignes circulent en centre ville (Union Square vers Fisherman’s wharf) et une le long de California Street.

Bien qu’elles aient leur numéro attribué, elles sont plus souvent désignées par leur nom (Powell-Mason, Powell-Hyde, California Street). Leur statut d’icônes fait qu’ils sont majoritairement utilisés par les touristes. Même si d’habitude je suis plutôt pour le fait de sortir des sentiers touristiques, là, j’admets qu’il faut que vous preniez le cable car au moins une fois. En plus, vous grimperez les rues les plus escarpées plus facilement. Les locaux préfèrent quant à eux les bus et les tram qui pullulent dans les quartiers desservis par les cable car. L’exception est peut être la ligne California street, dont le terminus est le Financial district.

San Francisco : Une petite histoire des cable car

Une petite histoire du cable car

Les cable car a fêté ses 140 ans en 2013. Le tout premier tronçon du cable car fut exploité en août 1873 (Clay Street) et commercialement en septembre de la même année. Ce fut un tel succès que le modèle fut repris même en dehors de San Francisco (faisant du promoteur de cette première ligne un homme riche, en passant). La deuxième ligne fut ouverte en 1877, et en 1889, pas moins de 15 lignes au total seront exploitées.

1892 a marqué la fin de l’âge d’or des cable car avec l’arrivée des tramways dont le coût de construction et d’exploitation était largement inférieur. Néanmoins, beaucoup s’opposèrent à la disparition des cable car et le firent savoir. Malheureusement, le grand tremblement de terre de 1906 et l’incendie qui suivit donna l’avantage aux tramways, la priorité ayant été donnée à la reconstruction rapide de la ville. Beaucoup de voitures de cable car furent détruites dans la catastrophe, et des tramways électriques les ont remplacé.

Mais le cable car fait de la résistance : en 1912, 8 lignes subsistent car contrairement aux tramways, ils peuvent grimper les pentes les plus escarpées. Mais dans les années 20 et 30, les bus s’améliorent et prennent la place de plusieurs lignes de cable car. Elles seront réduites à 2 en 1944.

Street art à San Francisco représentant un cable car

Klussmann Freidel et la protection des cable car

En 1947, Klussmann Freidel a formé un comité citoyen pour la sauvegarde des cable car à San Francisco, en réponse au maire de l’époque qui voulait supprimer les 2 dernières lignes. Ils ont forcé la tenue d’un référendum, obligeant la ville à poursuivre l’exploitation des lignes de Powell Street. La proposition fut largement acceptée.
Mais en 1952, la ville décide de remplacer les lignes par des bus, pour des raisons financières. Klussmann Freidel est à nouveau là pour protester, mais doit cette fois faire un compromis. Certaines lignes seulement sont gardées : la California Lane, la Powell-Mason et la Powell Hyde.

Rénovation, exploitation… les cable car ont de l’avenir !

Au début des années 80, de grands travaux de rénovation sont entrepris, le système ferme à nouveau pour rouvrir le 21 juin 1984. Depuis, plus aucun projet de démantèlement n’émerge… les cable car font partie intégrante de la ville et ce pour un bon moment !

Cable car dans les rues de San Francisco

Les cable car aujourd’hui

Powell-Mason, ligne 59

La route “aller” part de Taylor and Bay streets (Fisherman’s wharf) et continue sur les rues Taylor, Columbus, Mason, Washington et Powell, jusqu’à Market street son terminus.
La route “retour” repart de Market street, remonte par les rues Powell, Jackson, Mason, Columbus et Taylor, jusqu’à Bay Street (Fisherman’s Wharf).

Powell-Hyde, ligne 60

La route “aller” part du croisement des rues Hyde et Beach (au niveau du Victorian Park) puis continue sur les rues Hyde, Washington et Powell jusqu’à Market street.
La route “retour” remonte par les rues Powell, Jackson, Hyde et Beach (au niveau du Victorian Park).

Les véhicules de cette ligne font demi-tour à chaque extrémité de la ligne… mais à la main, à l’ancienne !

Cable Car faisant demi-tour à San Francisco

Cable Car faisant demi-tour à San Francisco

Cable Car faisant demi-tour à San Francisco

California street ligne 61

Cette ligne part du croisement des rues California et Van Ness et descend tout California street jusqu’à Market Street. Elle reprend le même chemin pour revenir.

Dans les véhicules de cette ligne, la cabine de pilotage se trouve au milieu du wagon. Le chauffeur actionne un grand levier pour se faire : retour au 19ème siècle garanti !

Cable Car faisant demi-tour à San Francisco, Fort Mason

Le Cable car museum

Pour tout savoir sur le créateur des cable car et leur histoire, rendez-vous au musée du Cable car. Créé en 1974, il est aujourd’hui entretenu par les Amis du Musée du cable car. Situé dans l’ancien entrepôt et centrale électrique, l’observatoire du musée donne sur les mécanismes qui tirent les câbles.

Vous pourrez y admirer d’anciens véhicules, des photos, d’anciens mécanismes de freins, des outils, des anciennes voies, etc…

Cable Car Museum à San Francisco

Adresse : Cable Car Museum, 1201 Mason Street
Entrée gratuite
Horaires du 1er avril au 30 septembre : 10h-18h
Horaires du 1er octobre au 31 mars : 10h-17h
Vérifiez les détails sur le Site web

Ressource : Site officiel des cable car de San Francisco


Epinglez cet article sur Pinterest

San Francisco : Une petite histoire des cable car

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 comments

  1. C’est rigolo ces “Cable Car”, on se croirait dans un vieux film ! Je ne sais si la vie me réserver le fait d’y aller mais çà me plairait bien…

    1. C’est vrai que ça fait vintage dans les rues de San Francisco 🙂 je te souhaite d’y aller en tout cas !

  2. Ah ouais ! Ca ça m’a toujours fait envie ! Ca doit être marrant à faire. Et le demi-tour ! Wahoo, ça doit être impressionnant à regarder !
    Je trouve, par contre, dommage qu’il n’y ait plus que les touristes pour le prendre. Ca leur donne quand même une motivation pour garder leurs lignes. SF sans le cable-car, ce n’est plus SF. C’est comme enlever la tour Eiffel à Paris. Tellement mythique !

    1. Si, il y a des endroits dans SF où les locaux prennent le cable car, mais c’est pour aller dans le financial district par exemple !
      Je pense que justement, la motivation pour garder les lignes c’est que le cable car c’est un peu l’icône de la ville aux yeux des touristes : ils seraient trop déçus si on les supprimait !

  3. […] Les Cable car […]

  4. […] – s’accrocher fermement pour voyager en Cable Car […]