SF Mois par Mois

Les fantômes de San Francisco

On est déjà en octobre ! Le mois d’Halloween ! Je dois avouer que c’est l’un de mes moments préférés de l’année. Les maisons hantées et le folklore lugubre sont légions à San Francisco. Et vous verrez qu’il y a pas mal d’endroits que vous ne soupçonniez même pas, à tester pour s’amuser à frissonner le 31 octobre. Enfin, si vous l’osez ! Commençons tout de suite par le Golden Gate park. C’est parti pour parler des fantômes de San Francisco !

Les fantômes de San Francisco : Le fantôme de Stow Lake (Golden Gate Park)

Oui oui, vous avez bien lu. L’un des parcs urbains les plus visités des Etats-Unis ne l’est pas que par les vivants. Depuis plus de 100 ans, une légende tenace fait état d’une femme qui hanterait les alentours de Stow Lake. A l’endroit même où les vivants peuvent louer un bateau ou un pédalo lors d’une belle après-midi, ou se balader à pieds ou à vélo.

Qui est le fantôme de Stow Lake ?

La première fois que cet esprit est évoqué, c’est en 1908. Le témoin, Arthur Pigeon, déclara au San Francisco Chronicle, avoir vu depuis sa voiture

« une silhouette mince, élancée et blanche, qui semblait rayonner. Elle avait de longs cheveux clairs et était pieds nus. Je n’ai pas fait attention à son visage. J’étais trop effrayé et n’avais qu’une hâte, quitter cet endroit ».

Il l’a d’ailleurs quitté tellement vite qu’il s’est fait arrêter par la police pour excès de vitesse… Ce qui, pour l’époque, devait correspondre à 15 km/h.

D’accord, mais c’est qui, cette femme ?

C’est là que les avis (et les sources) divergent. Ce serait une mère de 3 enfants, qui aurait perdu l’un d’eux. Une version dit que cet enfant aurait été enlevé puis se serait noyé.

Une autre dit qu’une femme se promenait avec son bébé dans un landeau autour du lac, avant de s’assoir sur un banc pour se reposer. Une autre femme vint s’assoir près d’elle, et toutes deux commençèrent à discuter. Aucune d’elles ne vit le landau (dont les freins devaient être défectueux 😉 ) rouler et tomber dans le lac avec le bébé. La jeune mère, paniquée, alla interroger tout les gens du parc : « Have you seen my baby ? » (« Avez-vous vu mon bébé ? »). Et, en désespoir de cause, se jeta dans le lac pour le retrouver… Mais on ne vit plus jamais ni l’un, ni l’autre. D’ailleurs, si vous croisez son fantôme, c’est la question qu’elle vous posera : Have you seen my baby ?

D’autres sources affirment qu’à la fin des années 1800, une femme se promenait en bateau sur le lac avec son jeune enfant, et que cet enfant tomba accidentellement dans l’eau. Paniquée, la mère sauta dans le lac pour le sauver, mais ils se noyèrent tous les deux.

Enfin, une troisième version atteste que dans les années 20 ou 30, une jeune femme tomba enceinte et cacha sa grossesse à sa famille. A l’accouchement, elle se débarassa du bébé et se suicida dans le lac.

Stow Lake Golden Gate Park San Francisco

Alors, vrai ou faux ?

Pour être honnête avec vous, je ne sais pas si ces histoires sont vraies, je ne sais même pas si quelqu’un le sait. Donc je ne pourrais pas vous dire à laquelle de ces femmes la « Dame Blanche » correspond. S’il y a vraiment une Dame Blanche… Parce que vous imaginez bien que je ne l’ai pas vue. Sinon, j’aurai fait une crise cardiaque et je ne serai pas là pour vous en parler.

Quoi qu’il en soit, cette femme a souvent été aperçue tard dans la nuit, errant autour du lac, à la recherche de son bébé. Si elle vous demande si vous l’avez vu, ne lui répondez pas « oui » : elle vous hantera jusqu’à la fin de vos jours. Ne répondez pas « non », non plus : elle vous tuerait sur-le-champ.

Alors, allez-vous tenter de prouver que cette légende est réelle ? Aurez-vous le courage d’y aller le soir d’Halloween ?


Epinglez cet article sur Pinterest :

Les fantômes de San Francisco : Le fantôme de Stow Lake (Golden Gate Park)

6 thoughts on “Les fantômes de San Francisco

  1. Ces histoires de dames blanches ont toujours fascinés les hommes dans beaucoup de pays je remarque… et toi qui connait, ce fameux soir d’Halloween, trouve-t-on des gens qui jouent la légende (un peu comme le père Noël qu’on croise à chaque coin de rue chez nous) ou reste-t-on discret pour entretenir « the urban legend »?

    1. Oh, je pense qu’il doit y avoir des petits malins qui s’amusent à se faire peur, mais à ma connaissance il n’y a pas de femme déguisée en fantôme qui hante le lac en pleine nuit 😉 enfin, pas de manière « officielle » 😀

  2. Moi je trouve ça bizarre… Pourquoi dans tous les pays il y a des « femmes blanches » ?? Je pense que quand des superstitions sont si répandues, on peut se poser des questions sérieuses sur leur véracité.
    En tout cas, l’hypothèse des années 20 ne peut pas tenir vu que le 1er témoin l’a vu avant. Ou alors, il y a plusieurs femmes blanches qui rôdent… va savoir !
    En tout cas, ce n’est pas moi qui irai vérifier…

    1. Parce qu’il y a des fantômes partout 😉 Mais moi non plus je n’irai pas vérifier, j’aurai bien trop peur de voir que c’est vrai XD

  3. Haha le fantôme qui parle, çà va encore plus loin que ce que je croyais.
    Je découvre avec ton article les différentes théories mais j’ai l’impression que c’est du même acabit que le monstre du Loch ness lol: plusieurs témoins et des interprétations différentes.
    Mais bon j’éviterai aussi d’aller vérifier 🙂

  4. Oooouuuuuhhhhhh ! Nous voilà au royaume de l’imagination mais peut être pas ? En tous cas, un truc très très bizarre pour cet article en l’honneur de la dame blanche (Valérie : je pense que c’était la mode en ce temps-là hahaha) est que je viens seulement d’en être informée, toi qui te demandait si nous l’avions reçu au Forum de la Team Passion Oooouuuuhhhhhh ! Un mystère vient de naitre dans ce Forum, combien de siècles durera-t-il ?
    En tous cas, bel article qui nous fait voyager dans les plaisirs « apeurés » de notre enfance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *