San Francisco pratique

Logement longue durée : The Herbert hotel

Revue de l’hôtel Herbert

Herbert fait partie d’un réseau de résidences appelé SFO Housing, qui fournit des logements aux étudiants, stagiaires, professionnels, etc… la durée de séjour est de 2 semaines minimum, et tout séjour de moins de 30 jours est soumis à la taxe-hôtel de la ville (16,75%). SFO Housing possède 3 résidences : The Herbert, The Spaulding et The Park. Aujourd’hui, voyons ensemble The Herbert.

Logement de longue durée à San Francisco : revue de la résidence Herbert

Adresse : 161 Powell Street

Emplacement : Très pratique, tous les transports se trouvent à quelques pas de là : le BART, le cable car et plusieurs lignes de bus. Vous êtes à 2 pas du quartier financier, 3 pas de Chinatown, pas trop loin de la Golden Gate University, et proche de la plupart des écoles de langue. Enfin, la plupart des entreprises se trouvant Downtown, vous n’aurez même pas à prendre le bus !

Prix : J’ai choisi une chambre partagée avec salle de bain privée, et comme je restais plus de 4 semaines (12 pour être précise), j’ai bénéficié du tarif  « weekly rate extended stay », soit $310 la semaine, petit déjeuner inclus.

Equipement : le Herbert offre des chambres simple ou double, avec salle de bain privée ou commune. Donc vous avez le choix ! En revanche, la cuisine se limite à une salle commune avec un évier et deux micro-ondes : un peu léger. En revanche, à 1m30 de marche (chrono) se trouve le Spaulding qui lui a une cuisine digne de ce nom et vous pouvez l’utiliser !

Durée de mon séjour : 3 semaines avant de déménager au Spaulding, à quelques pas de là.

The Herbert San Francisco
Ma chambre double : 2 lits-mezzanine dans une grande pièce

Mon avis

Au début, j’ai eu du mal avec le fait qu’il n’y ait pas de cuisine à proprement parler : tout juste une « salle commune » avec un évier et 2 micro-ondes. Quand on reste une semaine ça va, mais au bout d’un moment, les plats réchauffés, c’est chiant. Heureusement, puisque le Herbert fait partie de la même « maison » que le Spaulding, il est possible de vous y rendre pour pouvoir cuisiner, et c’est vraiment juste « around the corner » (il suffit de traverser la rue). De même, le petit-déjeuner est offert tous les matins, mais au Spaulding : il va falloir se bouger pour en profiter !

Pour le reste, j’y étais plutôt bien : le Herbert n’accueille pas beaucoup d’étudiants, plutôt des gens qui n’ont pas les moyens de se payer un appartement en ville (eh oui) ou des business (wo)man qui sont de passage pour 1, 2 semaines. Donc c’est plutôt calme dans les couloirs.

De plus, les chambres ont pas mal d’espace : dans ma chambre double, chaque lit était en mezzanine avec un bureau en dessous, de l’espace pour circuler dans la chambre et pour ranger les grosses valises dans un coin pour les prochaines semaines ! Il y avait également un petit frigo, amplement suffisant pour 2.

Propreté : Le ménage est fait une fois par semaine dans les chambres, et à mon avis ce n’est pas assez… je vous conseille de faire comme moi et de passer au supermarché du coin pour vous acheter au moins un balai Swiffer et de quoi nettoyer les surfaces entre chaque passage de la femme de ménage !

Lorsque le ménage est fait, les draps / couettes / oreillers sont changés et une serviette de bain propre est fournie.

The Herbert San Francisco
Chambre simple. Faites pas gaffe aux affaires pas rangées 😉

Bruit : Vous êtes à l’endroit qui est peut être le plus touristique de San Francisco : juste au bout de la rue, vous avez le début de la ligne de cable car (avec les gens qui font la queue pour le voir faire demi-tour et monter dedans), le station de BART, il y a des magasins, et vous êtes juste à la « frontière » du quartier financier. Donc il y a du passage. Et des bars. Alors ça, les jours de match (de football américain, de baseball ou de basket), vous saurez très vite si l’équipe de San Francisco est en train de gagner ou de perdre ! Pour ceux qui ont le sommeil léger, des boules quiès peuvent être utiles… de même les vendredi et samedi soir, les gens sont de sortie comme dans toutes les grandes villes, et si vous laissez votre fenêtre ouverte, vous aurez l’impression de faire partie de la fête 🙂

Sécurité : San Francisco est parfois connue comme la ville des sans-abris (à relire : l’article sur Tenderloin) et dans un quartier touristique comme celui-ci, ils sont quelques uns à faire la manche. Ceci dit, je n’ai jamais eu le moindre souci avec eux, de jour comme de nuit : chacun fait sa vie de son côté et je ne me suis jamais sentie en danger.

Le Herbert se trouve juste à la sortie du quartier Tenderloin (mais n’en fait pas partie !), qui est connu pour être le QG des sans-abris ; en marchant dans cette direction pour se rendre quelque part à pieds certains se sentiront peut être mal à l’aise face au nombre de personnes qui dorment sur le trottoir, mendient, voire qui n’ont plus toute leur raison. Encore une fois, je maintiens que bien qu’étant d’un naturel un peu méfiant, je ne me suis jamais sentie en danger même à Tenderloin (tout en évitant d’y aller la nuit : se sentir « ok », d’accord, mais ne tentons pas le diable non plus !)

Un bémol tout de même : nous sommes dans une grande ville, et comme dans tout lieu urbanisé et plein de gens, n’importe quoi peut arriver. Mais qui sait, pas forcément à Tenderloin 🙂

Pour clore sur le sujet, je redis que le Herbert et le Spaulding se trouvent à Union Square et que vu la fréquentation, il faudra faire plus attention que quelqu’un ne vous pique pas votre smartphone dans la poche qu’aux sans-abris qui demandent un peu de monnaie 🙂

En résumé

Les + : L’emplacement (proche des transports en commun, des cafés et bars) ; hôtel calme (à l’intérieur du moins !)

Les – : L’agitation du quartier (mais certains aimeront sûrement !), pas de cuisine, ménage uniquement hebdomadaire.

Le rapport qualité / prix : Franchement, vu le prix du logement à San Francisco, il est largement préférable de loger ici, en centre-ville, proche des transports, que dans une coloc minuscule pour le même prix. Enfin, c’est mon avis personnel ! Jetez un oeil aux prix des appartements en ville et vous viendrez en courant au Herbert 😉

The Herbert San Francisco
Même s’il y a des photos bizarres dans les couloirs (c’est peut être Herbert ?)

Epinglez cet article sur Pinterest :

Logement de longue durée à San Francisco : revue de la résidence Herbert

3 thoughts on “Logement longue durée : The Herbert hotel

  1. […] Herbert (161 Powell Street) : Parfait pour un hébergement longue durée, le seul truc c’est qu’il n’y a pas de cuisine. En revanche, en face se trouve le Spaulding qui fait partie du même réseau de résidence et qui en possède une. Lisez ici ma revue sur la résidence Herbert. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *