San Francisco pratique

Le pourboire à San Francisco

Laisser un pourboire au café ou au restaurant n’est pas très commun en France, à moins d’avoir eu un service exceptionnel. Le « service » est inclus dans la note finale. Aux Etats-Unis en revanche, ce n’est pas le cas. Non seulement le service n’est pas inclus (ou très rarement) mais en plus le pourboire ou « tip », ou encore « gratuity » constitue la rémunération principale du serveur/euse. Il faut aussi savoir que si le pourboire n’est pas obligatoire (vous n’irez pas en prison si vous n’en laissez pas), il n’est pas non plus facultatif (on va vous regarder de travers… ce n’est pas très poli de ne rien laisser !).

Le pourboire à San Francisco

Combien faut-il laisser pour le pourboire ?

Si vous ne laissez rien du tout, cela signifie que vous avez été très mécontent du service. Ca peut arriver, mais c’est quand même rare ! Je ne peux pas vous donner une somme-type à laisser tout simplement parce que cela dépend. En général, on laisse entre 15% et 20% du montant de l’addition.

Vous verrez sur le ticket de l’addition une case « gratuity » que vous devrez remplir : indiquez le pourcentage puis faites le calcul vous-même. Soyez doublement attentif à cela si vous payez par carte bancaire car le serveur pourrait faire le calcul à votre place si vous ne remplissez pas la case. C’est rare (en fait, ça ne m’est pas arrivé la seule fois où j’ai oublié) mais on n’est jamais trop prudent ! Si vous payez en liquide vous glissez les billets dans la pochette en indiquant combien vous souhaitez laisser, afin que le serveur sache combien il doit vous rendre en monnaie.

Exceptions

Vous pouvez tomber sur un restaurant qui applique la gratuity / tip d’office. Du coup, vous n’avez rien à laisser. De plus, lorsque vous êtes dans un magasin ou une chaîne de café type Starbucks, Pete’s coffee (pour les plus connus) vous verrez un petit pot sur le comptoir avec marqué « tip ». Sachez que là, vous donnez si vous le souhaitez. Perso, j’y laisse les petites pièces lorsqu’on me rend la monnaie.

Il n’y a pas qu’au resto qu’on laisse un pourboire

En fait, on en laisse presque partout. Il va falloir être généreux !

Les taxis

Laissez l’équivalent de 10% du montant de la course en tip pour le chauffeur. Si vous payez par carte, il faut lui indiquer avant qu’il ne rentre le montant dans la machine.

A l’hôtel

On laisse en général quelques dollars (5$) au porteur qui monte vos valises dans la chambre. Si vous avez recours au service d’un voiturier, c’est plutôt 2$. Et lorsque vous quittez l’hôtel, vous pouvez laisser un pourboire aux femmes de ménage sur la table ou la table de nuit de la chambre. Ce dernier point n’est pas obligatoire mais fait toujours plaisir !

Au supermarché

Ce n’est pas toujours le cas, mais vous pouvez tomber sur une jeune personne qui vous aide à remplir vos sacs. Dans ce cas vous pouvez laisser 1$.

Les visites guidées

Si vous faites une visite à pieds ou en bus, une excursion… avec un guide, vous devez laisser un petit tip à la fin. Comme pour les serveurs/euses il s’agit pour eux de leur source (presque) principale de revenus. Vous pouvez donner entre 5 et 10 dollars.

Le livreur

Si vous vous faites livrer une pizza par exemple, la règle est la même que pour les serveurs : entre 15% et 20%, sauf si le service est inclus.


Epinglez cet article sur Pinterest :

Le pourboire à San Francisco

EnregistrerEnregistrer

2 thoughts on “Le pourboire à San Francisco

    1. Mdr c’est bien vrai ! On a déjà la réputation d’être « rudes », autant essayer de l’atténuer 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *