Activités à San Francisco

5 Randonnées urbaines à San Francisco

La dernière fois que je suis allée à San Francisco, j’ai vu qu’il y avait des randonnées sympa à faire, randonnées urbaines bien sûr. J’ai décidé de les partager avec vous aujourd’hui, car de mémoire, un des articles que j’avais vu sur internet était en anglais, et le reste dispersé dans des guides ou découverts en parlant avec d’autres voyageurs. Alors c’est parti pour se muscler un peu les mollets ! Voici 5 randonnées urbaines à San Francisco.

5 randonnées urbaines à faire à San Francisco

Crissy Field

J’ai déjà parlé de Crissy Field dans différents articles, et je réitère ici. C’est une randonnée des plus faciles, puisqu’elle est aussi plate que la Belgique (paye ton jeu de mot) et peut-être la plus belle. Vous finirez quasiment sous le Golden Gate, pour une vue qui change un peu de d’habitude. Et au retour, c’est sur la ville que vous aurez la vue !

Je vous renvoie vers cet article pour savoir comment vous y rendre.

Crissy Fields, San Francisco

Traverser le Golden Gate Bridge

Comme pour la première « randonnée », c’est complètement plat, donc pas du tout difficile à faire. En revanche, c’est un peu moins calme et tranquille, puisque vous partagerez la route avec les voitures et que ça résonne beaucoup.

Essayez de choisir un jour où il n’y a pas trop de brouillard, histoire de profiter de la vue qui s’offre à vous. Et n’oubliez pas de prendre une veste car le vent est souvent plus soutenu à cette hauteur. Vous pouvez marcher jusqu’au milieu du pont et revenir, mais si le temps est dégagé, essayez d’aller jusque de l’autre côté pour voir la ville juste en face. Je vous renvoie vers cet article pour savoir comment vous y rendre !

Golden Gate Bridge

Angel Island

On entre dans la catégorie des randonnées un peu plus difficiles, bien que certains sentiers soient plats.

Angel Island se trouve dans la baie de San Francisco. Si vous grimpez jusqu’au sommet, vous aurez droit à une vue à 360 degrés sur la ville et la baie, alors surtout, montez ! Vous pourrez également profiter d’autres activités, comme le VTT, le kayak, ou un tour d’une heure en tram pour faire le tour de l’île.

Pour vous rendre à Angel Island, il vous faudra prendre le ferry depuis San Francisco ou depuis Tiburon (qui se trouve de l’autre côté du Golden Gate Bridge), où des ferrys partent plus souvent. Attention, les chiens n’y sont pas autorisés.

Angel Island San Francisco

Photo

Telegraph Hill

Au niveau difficulté, on monte d’un cran. Si vous passez par les Filbert Steps, ça va piquer les cuisses car il y a pas mal de marches à gravir. J’ai préféré passer par Pioneer park. Ca monte aussi, mais sans les marches, j’ai trouvé ça moins difficile. Quoi qu’il en soit, il faut au moins prendre les Filbert Steps une fois, donc prenez-les en redescendant et profitez des jolies maisons et des jardins parfaitement entretenus.

Telegraph Hill est facile à repérer depuis à peu près n’importe où dans la ville, grâce à la Coit Tower qui se trouve au sommet. Et au sommet, justement, vous pourrez profiter de plusieurs vues sympa sur la ville !

A relire : Zoom sur Telegraph Hill

Lombard Street, vue sur Telegraph Hill, San Francisco

Hyde Street

Je termine avec la randonnée que je considère la plus difficile, puisque cette rue est très en pente. Difficile à grimper, on se rend compte qu’elle l’est aussi en redescendant !

Vous apprécierez certainement la vue que Hyde Street a à offrir. Commencez à Ghirardelli Square (là où le cable car fait demi-tour) et suivez Hyde Street jusqu’en haut de la colline.

Suggestion : Redescendez par Lombard Street (surnommée « crooked street ») et continuez tout droit sur Telegraph Hill par le Pioneer Park !

Hyde Street, San Francisco

Bon, c’est sûr, la vue est différente quand le temps est dégagé!


Epinglez cet article sur Pinterest :

5 randonnées urbaines à faire à San Francisco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *