Zoom sur

Zoom sur Chinatown

Dans quasiment toutes les grandes villes américaines (et d’ailleurs) il y a un Chinatown. Une communauté chinoise installée qui a développé un quartier à l’identité bien spécifique. San Francisco n’échappe pas à la règle, et son Chinatown est un peu plus particulier que les autres : il s’agit de la plus grande communauté chinoise établie hors d’Asie et le plus ancien quartier chinois d’Amérique du Nord. Je vous emmène en balade ?

Zoom sur le quartier de #Chinatown à San Francisco * * * #SanFrancisco #Californie #USA

Un peu d’histoire

Les années 1840 ont été le théâtre en Chine de guerres, famines et rébellions qui ont entraîné la fuite de milliers de personnes. Dans le même temps, les premières découvertes d’or en Californie ont encouragé la venue de beaucoup de monde à San Francisco, dont des chinois. D’abord perçus comme une menace par les américains, ces derniers ont décidé de les exclure de la société à coup de lois discriminatoires. Ils ont donc été obligés de se vivre entre eux dans des quartiers, des « chinatown » uniquement fréquentés par les chinois. Le Chinese Exclusion Act fédéral fut abrogé en 1943 (seulement !) mais le quartier existe bien sûr toujours. Aujourd’hui, ce sont environ 150 000 personnes qui y vivent !

Véritable ville dans la ville, on peut facilement s’y perdre et passer sa matinée à arpenter les rues du quartier.

Chinatown, San Francisco

Où se trouve-t-il ?

Le quartier chinois de San Francisco se trouve en centre-ville. Nob Hill se trouve à l’Ouest, le Financial District à l’Est, Union Square au Sud et North Beach au Nord. North Beach est le quartier italien de San Francisco, mais il se fait grignoter par Chinatown qui s’est agrandi vers Green Street et Columbus Street.

L’entrée du quartier se trouve sur Grant Avenue (au croisement de Bush Street). Vous ne pouvez pas rater la porte du dragon et les statues des lions ! C’est, à mon avis, l’entrée « touristique » du quartier car beaucoup de gens se prennent en photo avec la porte. Vous pouvez aussi entrer dans le quartier par son autre rue principale, Stockton street. Moins fréquentée par les touristes, elle est pourtant très typique grâce à ses marchés aux poissons, ses boutiques et ses restaurants fréquentés par les locaux.

Chinatown, San Francisco

Les légendes de Chinatown

Il existe pas mal de légendes urbaines à San Francisco, et l’une d’elles concerne Chinatown. Selon celle-ci, un labyrinthe de tunnels se trouverait sous les rues de Chinatown. Ils auraient été construits pour se déplacer en toute discrétion dans le quartier, et auraient servi au trafic d’opium ou à l’installation de casinos clandestins. Selon certains, c’est même carrément une ville secrète qui s’étend sous les pieds des visiteurs du quartier !

Une rumeur en partie vraie

Un début de réponse a été donné dans le livre « The Cultural Politics of Tourism in San Francisco’s Chinatown, 1882-1917 » de Raymond W. Rast. Il nous apprend qu’au début des années 1900, le tourisme s’est développé dans le quartier. Mais à l’époque, la méfiance voire la haine envers les chinois était toujours de rigueur, et beaucoup d’habitants pensaient que c’était un endroit dangereux pour les blancs. Les gens engageaient donc soit des policiers pour les escorter soit des guides expérimentés.

Ces guides avaient pour habitude d’exagérer la réputation du quartier en payant des chinois pour qu’ils se baladent avec des couteaux, fument de l’opium devant tout le monde ou en demandant à des femmes de jouer le rôle de fausses prostituées.

Chinatown, San Francisco

Le moment le plus attendu par les touristes était la visite des labyrinthes sous-terrains. Ils existaient vraiment, mais les guides exagéraient leur taille (et leur usage). Ils racontaient aux touristes qu’ils s’enfonçaient à 8 étages sous la rues alors qu’en fait ils n’étaient qu’à un étage. Les guides faisaient croire qu’il y avait des pièges, des murs coulissants, utilisés par les chinois pour échapper aux raids policiers. Pour leur faire croire qu’ils étaient vraiment loin sous terre, ils partaient d’une des rues les plus en pente et descendaient dans une cave d’immeuble. Ils allaient ensuite de cave en cave. Les gens avaient donc l’impression de descendre de plus en plus profondément alors qu’en fait la rue au-dehors restait toujours au même niveau par rapport à eux. C’est ainsi que sont nées les rumeurs d’un vaste et profond réseau de tunnels sous Chinatown.

Que voir dans le Chinatown de San Francisco ?

La Chinatown Gate

La porte sur Grant et Bush street symbolise l’entrée dans le Chinatown.

Chinatown Gate, San Francisco

Waverly Place

C’est la « rue aux balcons colorés » : n’hésitez pas à y passer et levez les yeux !

Golden Gate Fortune Cookie Factory

Tout le monde connaît les fameux gâteaux de la chance que l’on mange à la fin d’un repas. On les casse en deux et à l’intérieur se trouve une petite prédiction, un dicton… La Golden Gate Fortune cookie factory produit ces petits gâteaux et fournit les restaurants de la ville. N’hésitez pas à y rentrer, vous apprendrez plein de choses !

Adresse : 56 Ross Alley, San Francisco

Golden Gate Fortune Cookie Factory, Chinatown, San Francisco

Le marché de Stockton street

Le samedi après-midi, c’est un peu la cohue dans ce marché traditionnel mais c’est là que vous trouverez les produits les plus frais du coin. Cela va des crevettes séchées à l’encens en passant par les gâteaux traditionnels.

Old St Mary’s Cathedral

Première cathédrale de San Francisco, elle se trouve dans le quartier chinois sur Grant Avenue.

Old St Mary’s Cathedral, Chinatown, San Francisco

La Buddha Universal Church

Il s’agit du plus grand temple bouddhiste des USA et il vaut le coup d’oeil !

Adresse : 720 Washington Street

La Buddha Universal Church, Chinatown, San Francisco

Chinese Historical Society of America

Pour ceux qui veulent mieux comprendre le passé et les liens entre la Chine et les USA, rendez-vous ici. Vous y trouverez des expositions, des publications et des programmes d’éducation.

Portsmouth Square

Dans ce parc considéré comme le coeur de Chinatown se retrouvent souvent des locaux pour pratiquer le Tai-Chi. C’est assez hypnotique à regarder !

Où dormir ?

Je n’ai pas testé personnellement d’hôtel à Chinatown, mais sachez qu’il y en a beaucoup, que ce soit dans le quartier ou juste à l’extérieur. Vous pouvez retrouver une liste ici pour vous aider à faire votre choix.

Chinatown, San Francisco

Où manger ?

Chinatown, c’est 300 restaurants à tester. Bon courage ! Mais pour vous aider, voici une petite liste de restaurants testés personnellement :

Great Eastern Restaurant : 649 Jackson Street. Pour les spécialités de Hong Kong et de la mer, rendez-vous dans ce resto.

Hang Ah Tea Room : 1 Pagoda Place. C’est un salon de thé et le plus ancien endroits de la ville où trouver des Dim Sum.

Chinatown, San Francisco

Pour conclure

Vous ne pourrez pas éviter de visiter ce quartier : c’est un incontournable de San Francisco. Les rues sont parfois très en pente, mais c’est la promesse d’avoir de jolies vues sur la baie. Proche du quartier financier, certaines rues sont un doux mélange d’architecture traditionnelle chinoise et de buildings modernes. C’est notamment le cas vers la Old St Mary’s Cathedral sur Grant Avenue.

Chinatown, San Francisco


Vous pouvez sauvegarder cet article sur Pinterest :

Zoom sur le quartier de #Chinatown à San Francisco * * * #SanFrancisco #Californie #USA

2 thoughts on “Zoom sur Chinatown

  1. J’ai passé 2 nuits dans un hôtel de Chinatown 🙂
    Le Royal Pacific Motor Inn. Très simple, pas de vue, pas de frigo (j’en ai souvent eu aux States), chambres plutôt petites… Mais…
    Propre, super bien situé, un parking gratuit (et ça a SF c’est rarissime !) et un accueil vraiment sympa 🙂 Nous avons eu droit à des gâteaux chaque matin alors que le petit déjeuner n’était pas compris ! Quant au prix, c’etait vraiment intéressant !
    Bisous copinette

    1. Ah merci pour ton retour d’expérience ! J’avoue que pas de frigo, c’est un peu … dommage. Mais si l’accueil était imbattable, on pardonne ! Quant au parking gratuit WHOUA punaise c’est la première fois que j’entends ça à San Francisco !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *